Jardin Alsace Lorraine – L’art investit le chantier du tramway – Mars / Avril / Juin 2016

,

Durant les mois de Mars/Avril et Juin 2016, les artistes suivants ont exposé sur les palissades de chantier du jardin Alsace Lorraine :

Moustache bleue : Artiste, peintre, né en 1952 à Dieppe, il vit et travaille à Nice et est diplômé d’architecture.
« Il s’appelle moustache bleue, il habite Nice et peint beaucoup et un peu, il aime, la vie, la lumière, les couleurs, les sourires, la joie et le bonheur. Il s’amuse à dessiner des hommes et des femmes étranges, la mer de la baie des anges. Il rêve de poissons bizarres, de maisons qui s’envolent quelque part, de soleil qui rit, et de mouettes qui nous sourient. » https://www.facebook.com/moustachebleue/

moustache bleue

 

OTOM : Artiste-peintre, depuis son plus jeune âge, Thomas Debatisse Beal, alias Otom, est un jeune graphiste de talent qui a nourrit une passion dévorante pour le dessin depuis son plus jeune âge.
La première révélation pour cet art a lieu lorsqu’il découvre la grande collection de bandes dessinées de son père sur laquelle il passe des heures à recopier les grands noms de la BD franco-belge.
En parallèle, Otom se met à pratiquer sans relâche le bmx et c’est d’ailleurs au détour des skateparks, où il a l’habitude de se rendre, qu’il rencontre les premières fresques graffiti. Dés lors, il prend conscience de l’importance de ce phénomène étroitement lié à sa pratique sportive. Ce choc culturel le poussera à entreprendre des études de graphisme, avant de l’amener, finalement, à intervenir pour la première fois sur un mur. Depuis, il partage sa vie entre dessins, customs divers, peintures sur toiles, pochoirs, vidéo, light painting et graffiti.
En mélangeant ses influences et ses références , Otom se joue aujourd’hui des codes de la BD, du graffiti, du graphisme et de l’art contemporain pour créer des images décalées, que cela soit par le traitement graphique ou par les médiums et les supports utilisés.
Entre encre et papier, bombes de peintures ou marqueurs de taggueurs, l’univers de l’artiste se concentre sur une frontière jouant entre l’anatomie humaine, les formes graphiques et la typographie. Partagé entre la volonté farouche de communiquer un message fort, et celle de se dédouaner d’un traitement de l’image trop « propre ». Tags, coulures, taches, dessins «automatiques» et autres «doodles» sont d’autant de codes qu’Otom utilise et remixe pour construire ses créations. Aujourd’hui il parcourt l’Europe pour dessiner !

ED8J5130

 

PLEKS : Artiste peintre graffiti, né en 1983 au Maroc et arrivé en France en 1996, a connu le graffiti dans la rue, au côté du crew CDB dans le bassin cannois. Suite a plusieurs années à peindre sur les murs, PLEKS voyage et peint autour de la planète : Danemark, Brésil,  Gabon, Etats Unis, Canada…
Fervent défenseur des valeurs humaines, son travail s’inspire de la défense de causes qui lui semblent nobles autour du monde, qu’il retranscrit sur toile épurée de tout code esthétique et artistique. C’est un artiste qui peint avec ses « tripes » les sujets sur lesquels il se questionne.
Graffeur, sculpteur et poète en passant par rappeur, PLEKS cherche et recherche à comprendre et décortiquer les codes de la société ainsi que le monde qui l’entoure, pour mieux se comprendre lui même.
« Pleks ne fait pas de l’art pour amuser la galerie. »

pleks pleks 2ème oeuvre

 

CIB : Street Artiste. C’est en passant du graffiti à la technique de pochoir que cet artiste de 33 ans originaire de Roquebrune sur Argens a trouvé la pleine mesure de sa liberté d’expression, ses résidences successives à Londres, Paris, Bordeaux, Ibiza, Cannes ainsi qu’un passage en Asie du Sud-Est ont forgées son identité de Citoyen International B.
On trouve ses portraits sur toile ou alors apposés au coin d’une rue, sur des supports altérés par l’usure naturelle, le mobilier urbain (entretenu) n’étant pas, par choix éthique, sa cible. On retrouve dans ses pochoirs, le réalisme du portrait choisi qui est du à son travail qui consiste à composer et découper ses matrices en atelier au scalpel.

cib

 

Hakim B. Pom : alias”Hakimpom”, 25 ans, Dessinateur/Illustrateur, Designer Graphique, ex Directeur Artistique/Chef de projet pour une agence de communication niçoise, préférant aujourd’hui exercer sa profession de graphiste/créatif en tant qu’indépendant. Grand enfant passionné par l’image et les lettres, la typographie, la calligraphie et le graffiti, mais surtout et avant tout par l’art et l’esthétisme sous toutes ses formes. Il s’amuse ainsi du beau, créant sur de multiples supports et utilisant bon nombres de médias.
Ses parents originaires d’Algérie, il est né en France, il vit sur la Côte d’Azur, étudiant la communication visuelle, les sciences humaines et sociales. Téméraire, patient et ambitieux, polymathe en devenir fort de ses influences, s’épanouissant en légère bordure de la société, il s’essaie à la retranscription de ses idées, sentiments et émotions au travers de ses traits, jouant des codes traditionnels du dessin, du graphisme et du graffiti. La résultante pouvant en être abstraite comme parfois touchant un figuratif très précis.
Instagram : @H.pom – www.instagram.com/h.pom

akim

 

Wolf : http://lefurste.wix.com/wolf-design  

wolf