L’Art investit le chantier du tramway

street-art-tralway-780

 

Jeudi 11 décembre 2014, Robert Roux, Conseiller Municipal, Délégué à l’art dans l’espace public, Subdélégué aux musées, la Conseillère Municipale, Déléguée à l’accompagnement du chantier du tramway et l’Adjoint au Territoire « Est Littoral », Délégué aux affaires européennes représentant tous les trois Christian Estrosi, Député-Maire de Nice et Président de la Métropole Nice Côte d’Azur ont inauguré les premières œuvres de « street art » réalisées sur les palissades du chantier du tramway situées rue Catherine Ségurane à Nice. Ce vernissage s’est déroulé en présence des artistes Didier Triglia, Laurent Bosio, Jérémy Tarbuchi, Patrick Moya et Jean-Paul Fouques.

 

A l’approche des fêtes de fin d’année et pour soutenir l’attractivité commerciale, particulièrement du secteur des Antiquaires et de Garibaldi, la Ville de Nice a saisi l’opportunité des travaux de la ligne Ouest-Est du tramway pour animer ces quartiers en offrant des espaces d’expression artistiques sur les palissades du chantier. Ainsi, régulièrement, artistes locaux et nationaux habilleront les clôtures du chantier afin d’offrir aux riverains, aux passants, aux touristes, des œuvres hautes en couleurs.

 

Cette démarche s’inscrit dans une politique plus globale que Christian Estrosi a souhaité développer en matière d’art urbain.Solliciter des créateurs pour qu’ils introduisent, dans le paysager urbain, une présence artistique contemporaine, est devenu une réalité à laquelle la Ville de Nice est particulièrement attachée. Le pari de toute installation d’œuvres d’art dans l’espace public est de métamorphoser la ville en ‘réinterrogeant’ le patrimoine existant, en installant des repères nouveaux qui eux-mêmes façonneront la future image de la ville. Plus que jamais, le paysage urbain niçois est aujourd’hui marqué par une importante présence contemporaine qui ancre Nice dans le XXI° siècle. « Les neuf lignes obliques » de Bernar Venet sur le quai des Etats-Unis ou les sculptures de Jaume Plensa sur la place Masséna, illustrent avec éclat cette réalité.

De même, l’invitation faite à des artistes d’intervenir sur les palissades de chantier du tramway, installe plus encore l’Art dans la ville, c’est-à-dire l’Art dans la vie des Niçoises et des Niçois.

Cette démarche artistique devrait s’étendre progressivement à l’ensemble du tramway.