Le matériel roulant

Tramway Nice integration nuit

Après avoir annoncé le choix du constructeur qui équipera la nouvelle ligne de tramway, ALSTOM, la Métropole Nice Côte d’Azur a consulté ses habitants pour le choix du design de ce futur tramway.

LE DESIGN DES FUTURES RAMES DE TRAMWAY: UN CHOIX DES HABITANTS DE LA MÉTROPOLE NICE CÔTE D’AZUR

Souhaitant associer l’ensemble des habitants de la Métropole au choix du design des rames de la nouvelle ligne de tramway, Christian Estrosi, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur et Président de la Métropole Nice Côte d’Azur a lancé une vaste consultation auprès de la population en décembre 2015/janvier 2016.

14 886 personnes ont donné leur avis, preuve que le tramway suscite un intérêt majeur chez les niçoises et les niçois.

Le résultat est sans appel : le design « Ocre », imaginé par le designer Ora Ïto, a recueilli à lui seul 6 518 voix, soit près de 44% des votes.

 

LE TRAMWAY DE LA NOUVELLE LIGNE OUEST-EST SERA OCRE

Ora-ïto a pensé la nouvelle génération de tramways Alstom Citadis X05 à l’échelle de la ville pour dessiner une rame fluide et organique. Un capot à l’élégance limpide trace la voie d’un jet ocre contemporain imaginé pour se glisser dans la ville historique. Ocre comme le pigment des façades de la somptueuse place Masséna ou du musée Matisse, joyaux emblématiques du XVIIème siècle quand Nice était encore sous influence sarde. Rationnelle et organique, chaque rame est conçue comme un résumé de l’architecture niçoise.

Ora-ïto puise dans sa double culture italienne et niçoise pour mettre à jour un tramway synthèse de la cité méditerranéenne où l’imaginaire du travail traditionnel à la chaux est ici transposé dans un objet de haute technologie, avec la simplexité chère au designer : ce décodage implacable des technologies les plus complexes pour les mettre au service de l’usager. Un tramway à la pureté ocre tout juste rehaussée de bandes noires pour cadencer chaque rame d’un rythme graphique et signalétique. Sens du détail poussé à l’extrême, le laquage métallisé permettra à la cité de se refléter dans le mouvement du tram pour entrer en résonance immédiate avec le paysage. Un objet caméléon qui incarne la vision transversale du designer français pour Nice, comme un portrait idéal et mobile de la ville.

LES DERNIÈRES INNOVATIONS URBAINES D’ALSTOM POUR LA MÉTROPOLE NICE CÔTE D’AZUR

Ces vingt dernières années, le tramway a connu un regain d’intérêt spectaculaire dans les villes à forte croissance. A ce jour, il représente un tiers du marché ferroviaire urbain et devrait encore gagner 10% au cours des deux prochaines années. Pour répondre aux besoins de ce marché en plein essor, Alstom a développé la gamme de tramway Citadis X05 qui combine standardisation, modularité et conception personnalisée.

A Nice, Alstom a été retenu en octobre 2015 par la Métropole Nice Côte d’Azur, pour fournir les 19 rames et leur système de recharge d’énergie pour les lignes 2 et 3 de l’agglomération. Ces rames, d’une longueur de 44 mètres, pourront transporter chacune plus 300 personnes. Alstom avait déjà équipé en 2007 la ligne 1 avec 20 tramways puis un complément de 8 rames en 2010. La Métropole se félicite de ce choix qui s’appuie sur une entreprise française, acteur majeur sur le marché de la construction de matériel roulant ferroviaire et reconnue pour la qualité de ses réalisations et sa capacité d’innovation. La Métropole Nice Côte d’Azur bénéficiera alors des dernières innovations technologiques d’Alstom en matière de tramways : la dernière génération de sa gamme de tramway Citadis X05, équipée du système de stockage d’énergie Citadis Ecopack et de sa toute nouvelle technologie de recharge statique par le sol, SRS.

 

UN SYSTÈME DE RECHARGE STATIQUE PAR LE SOL EN PREMIÈRE MONDIALE À NICE

Contrairement à la ligne 1, la spécificité du projet porte sur l’absence de ligne Aérienne de Contact (LAC) sur l’ensemble de la partie en surface du tracé et une alimentation ponctuelle en station. Cette exigence répond à la volonté d’intégrer la nouvelle ligne de tramway dans le paysage urbain tout en préservant l’architecture de la Ville.

L’autonomie et l’efficacité énergétique sont des critères décisifs pour permettre aux tramways de se fondre dans le paysage urbain en toute harmonie. Alstom a développé depuis 15 ans une large gamme de solutions sans caténaires pour alimenter les tramways. Le dernier-né de la gamme, choisi en première mondiale pour la Métropole Nice Côte d’Azur et ses lignes 2 et 3, est SRS : un système innovant de recharge statique par le sol. Cette technologie offre une grande réserve d’énergie et une recharge automatique et rapide : moins de 20 secondes. Ainsi les futures rames de la ligne Ouest-Est de tramway pourront se recharger à chaque station pendant l’échange de voyageurs sans temps d’attente supplémentaire aux arrêts.

 

NICE, UNE VITRINE INTERNATIONALE DE SOLUTIONS INNOVANTES D’ALSTOM

Grâce à son design qui préfigure le « Nice du futur » et à ses nombreuses innovations, les lignes 2 et 3 du réseau de tramway de la Métropole assureront un rayonnement international pour Nice, Alstom et l’ensemble de la filière ferroviaire française. Avec 9 200 collaborateurs en France, 25 000 emplois chez ses fournisseurs et 80% des achats de ses sites réalisés en France, Alstom s’engage pour le développement économique et social des régions françaises, faisant du Citadis de la Métropole Nice Côte d’Azur un produit « made in France ».

FICHE TECHNIQUE DU MATÉRIEL ROULANT

Longueur : 44 mètres

Largeur : 2,65 mètres

Nouvelle gamme Citadis X05

Capacité : 300 voyageurs par rames (+10%)

Vitesse maximum (en tunnel) 70 Km/h

Conformité aux exigences de la règlementation des tunnels (normes feu/fumée)

Accessibilité totale aux Personnes à Mobilité Réduite

Portes doubles aux extrémités (soit 7 portes doubles par rames)

Système de recharge par le sol en station

Temps de recharge en station : 20 secondes

30 % d’énergie consommée en moins

Pour plus de confort :

40% de surface vitrée

Eclairages à LED pour une lumière douce et homogène

Larges sièges individuels

Informations voyageurs sur écrans extra-larges

A propos d’Ora Ïto

En 1997, Ora-ïto pirate les plus grandes marques avec ses virtual products Vuitton ou Apple qui font instantanément le tour de la planète pour devenir les icônes de la révolution numérique. Phénomène passé dans la culture pop, il est le plus jeune designer de sa génération à collaborer avec les fleurons du luxe et de l’industrie, après l’immense succès multi-récompensé de sa bouteille Heineken en aluminium. Cappellini, Bouygues, Alstom, Laguiole, Zanotta et Accor plébiscitent alors son design sculptural devenu label de modernité.
Transversal, le studio pluridisciplinaire Ora-ïto passe depuis du téléphone à l’architecture, du mobilier à l’hôtellerie, du parfum au tramway, de la soucoupe volante au restaurant, manipule les symboles pour les simplifier, décode l’ADN de notre époque pour imaginer les mutations à venir. Son vocabulaire fluide matérialise le mouvement pour réinventer le streamline à l’ère numérique et modéliser les désirs de notre société contemporaine.
Ora ïto suscite aujourd’hui des bénéfices économiques et médiatiques qui en font un acteur unique dans l’univers du design international. Wallpaper l’a classé parmi les 40 designers les plus influents de moins de 40 ans, il a été fait chevalier des Arts et des Lettres en 2011.

A propos d’Alstom

Promoteur de la mobilité durable, Alstom conçoit et propose des systèmes, équipements et services pour le secteur ferroviaire. Alstom offre la gamme de solutions la plus large du marché – des trains à grande vitesse aux métros et tramways – des solutions de maintenance et de modernisation ainsi que des solutions d’infrastructure et de signalisation. Alstom se positionne comme un leader mondial des systèmes ferroviaires intégrés. En 2014/15, l’entreprise a réalisé un chiffre d’affaires de 6,2 milliards d’euros et enregistré pour 10 milliards d’euros de commandes. Alstom, dont le siège est basé en France, est présent dans plus de 60 pays et emploie actuellement 32 000 collaborateurs.

Les prochaines étapes :

Le démarrage de la fabrication est prévu en avril 2017 à l’usine de La Rochelle; 1ère sortie sur la voie d’essais de La Rochelle en juillet 2017 incluant une zone de test de la recharge ponctuelle par le sol.

Fin 2017 : livraison de la 1ère rame à Nice