Tout sur le projet

IMG_6350

Le schéma des transports de la métropole niçoise définit son action en matière de développement des transports publics pour les vingt ans à venir. La ligne Ouest<>Est du tramway en est la pierre angulaire.

Un projet de grande envergure

 

La ligne Ouest<>Est de tramway a pour objectif d’améliorer l’offre de transport dans le bassin métropolitain de Nice Côte d’Azur. Sa réalisation a été plébiscitée le 4 décembre 2009, dans le cadre de l’évolution du réseau de transports urbains du territoire à l’horizon 2030. Les travaux ont débuté en octobre 2013 et la mise en service totale de la ligne Ouest-Est est prévue en septembre 2019. Longue de 11,3 km et de 20 stations, la ligne suit l’axe Ouest-Est de la ville, avec deux branches à l’Ouest :

  • une branche Nord de 1,7 km, se dirigeant vers la plaine du Var, allant de Saint-Augustin jusqu’à Nikaïa et au Centre Administratif Départemental (CADAM)
  • une branche Sud de 1,9 km, desservant les deux terminaux de l’aéroport depuis Saint-Augustin

La ligne se poursuit sur un tronc commun de 7,7 km, depuis le futur pôle multimodal de Saint-Augustin à l’Ouest vers les quartiers Est. Elle continue sa route dans le centre-ville en souterrain (4 stations) jusqu’au port de Nice.

 

Les grandes étapes du projet

 

- Octobre 2013 : début des travaux à l’Est rue Ségurane (diagnostics archéologiques et déviations des réseaux) et à l’Ouest au MIN pour la réalisation du pont-rail Saint-Augustin/Aéroport (démolition de bâtiments et déviations des réseaux)

- Novembre 2013 : attribution du marché de génie civil pour la construction du tunnel, des stations souterraines et des puits d’entrée et de sortie du tunnelier au Groupement Thaumasia, conduit par Bouygues TP, à l’issue d’une procédure de marché public.

- Février 2014 : signature du marché pour la réalisation des ouvrages souterrains avec le groupement Thaumasia dont Bouygues TP est le mandataire

- Avril 2014 : démarrage des travaux préparatoires de génie civil des stations

- Septembre 2014 : début du creusement du puits d’entrée du tunnel, rue Ségurane

- Début 2015 : attribution du marché de maitrise d’oeuvre et d’études pour la réalisation du centre de maintenance Nikaïa (CADAM)

- Avril 2015 : démarrage du génie civil de la station Durandy

- Septembre 2015 : démarrage du génie civil de la station Garibaldi

- Décembre 2015 : début d’assemblage du tunnelier dans le puits d’entrée

- Fin 2015 : démarrage du génie civil des stations Jean Médecin et Alsace Lorraine et fin des travaux du Pont-Rail Saint Augustin

- Janvier 2016 : baptême du tunnelier Catherine dans le puits Ségurane

- Mars 2016 : début du creusement du tunnel par le tunnelier

- Juillet 2016 : début des travaux du centre de maintenance Charles Ginésy

- 2015/2017 : section en surface > travaux d’aménagements, construction du centre de maintenance (près stade Charles Erhmann)

- Décembre 2016 : 1ère soudure de rail au CADAM

- Octobre 2017 : arrivée du tunnelier Catherine dans le puits Grosso

- Février 2018 : accueil de la 1ère rame au centre de maintenance Charles Ginésy

- Mai 2018 : visite d’une partie du tunnel entre Grosso et Alsace Lorraine par des milliers de niçois

- Juin 2018 : inauguration du centre de maintenance Charles Ginésy, des œuvres d’art de Philippe Ramette, Joana Vasconcelos, Sacha Sosno et Jean-Pierre Raynaud et du parcazur Charles Ehrmann (630 places)

- 30 juin 2018 : mise en service de la ligne entre le CADAM et Magnan

- Décembre 2018 : mise en service de la branche avec les 2 terminaux de l’aéroport Nice Côte d’Azur jusqu’à Magnan et au CADAM

- Juin 2019 : mise en service de la ligne jusqu’aux stations souterraines Alsace Lorraine et Jean Médecin

- Septembre 2019 : mise en service de la totalité de la ligne Ouest-Est de tramway jusqu’au Port

Anticiper les défis des transports urbains de demain

 

  Le projet s’articule autour de 6 grands principes d’aménagement urbains et paysagers :

  • penser la rue en tenant compte des différents usages (tramways, automobiles, piétons, personnes à mobilité réduite, vélos, livraisons…)
  • assurer le confort aux piétons avec des trottoirs élargis et des aménagements adaptés
  • privilégier la simplicité des aménagements afin de faciliter la fluidité des déplacements
  • traiter les sols dans un souci d’unité et d’harmonie en termes de couleur et texture
  • mettre en exergue le caractère méditerranéen de Nice et de sa région
  • proposer des essences d’arbres en cohérence avec l’identité de chaque lieu traversé

 

Vous pouvez consulter, ici, l’étude d’impact

  • 1ère partie - Cadre réglementaire
  • 2ème partie - Résumé non technique – Prise en considération de la notion de programme
  • 3ème partie - Analyse de l’état initial
  • 4ème partie - Synthèse des partis d’aménagement étudiés et présentation de la solution privilégiée - Présentation de la solution retenue
  • 5ème partie - Analyse des impacts du projet sur l’environnement et mesures associées – Effets du projet sur la santé et mesures associées - Analyse des effets cumulés avec d’autres projets connus - Évaluation des coûts collectifs des pollutions et nuisances et des avantages induits pour la collectivité
  • 6ème partie - Analyse des méthodes et difficultés rencontrées dans l’évaluation des impacts - Auteurs des études - Conclusion - ANNEXES

Un financement partagé

Coût total du projet : 721.7 M€ HT (valeur 2013).

- Financement par subventions : 203.23 M€

> État – Banque des Territoires au titre du Programme d’Investissements d’Avenir : 57,49 M€,

> Conseil Départemental des Alpes Maritimes : 50 M€,

> Région Sud : 39.2 M€,

> Europe (Feder) : 6.54 M€,

> Ville de Nice : 50 M€ sous forme de fonds de concours à la Métropole Nice Côte d’Azur (délibération du Conseil Municipal du 13.06.2014).

- Financement par la SACA : 12,6 M€

La société aéroportuaire prend en charge les frais pour le domaine aéroport.

- Financement par l’emprunt : 500 M€

> Banque Européenne d’Investissement : 250 M€

> Banque des Territoires : 250 M€

Chiffres clés

  • 11,3 km de tracé dont 3,2 km en tunnel
  • 20 stations dont 4 souterraines
  • 19 rames d’une capacité de 300 personnes
  • 105 000 passagers/jour (140 000 en quelques mois)
  • 3 minutes entre chaque rame à terme
  • 26 minutes de l’aéroport Nice Côte d’Azur au port de Nice
  • 20 000 voitures en moins sur la Promenade des Anglais
  • 210 000 personnes et emplois desservis à moins de 500 mètres du tracé
  • 2 400 arbres le long du tracé de la ligne Ouest-Est