Schéma des transports

schema-transports

Nice Côte d’Azur partage ses projets et ses ambitions à travers son schéma des transports, qui dessine déjà la Métropole verte de demain.

Un schéma des transports pour l’avenir

 

Les objectifs de la Métropole Nice Côte d’Azur sont définis par le schéma des transports validé le 4 décembre 2009 par le Conseil communautaire. Pour les vingt ans à venir, il vise à faire de l’agglomération un modèle en matière d’infrastructures de transport. Ce schéma des transports s’articule autour de différents axes :

 

  • le développement du tramway avec la création d’un véritable réseau dont l’interconnexion des lignes permettra une desserte équilibrée de l’agglomération. Sa réalisation est en cours avec la mise en service en juillet 2013 de l’extension de la ligne 1 à Pasteur et avec le projet de ligne Ouest<>Est qui reliera le port, la préfecture des Alpes-Maritimes (CADAM) et l’aéroport (mise en service en 2018)

 

  • une offre cohérente et complémentaire pour faciliter la mise en relation de tous les modes de transport via les pôles d’échanges. Le principal, le futur pôle multimodal de Saint-Augustin, permettra de relier tous les modes de transport entre eux (avion, train, tramway, bus, voiture et vélo)

 

  • la poursuite de la modernisation du réseau bus avec du matériel toujours plus performant et moins polluant

 

  • la promotion des nouveaux moyens de déplacements alternatifs (Auto Bleue : 7 000 abonnés, Vélobleu : 18 000 abonnés)

 

  • le maintien d’une politique tarifaire attractive avec le voyage à 1€ (pour l’achat du ticket multi 10 voyages) et la Carte Azur (1€ par jour pour l’abonnement annuel)

 

  • le lancement de services innovants en complément de ceux existants comme le NFC (paiement sans contact) ou le site de recherche d’itinéraires « Céparou »

 

 

Le schéma des transports horizon 2030

Favoriser l’intermodalité

 

Afin de rendre les transports publics plus attractifs et limiter l’usage de la voiture en ville, les trains, tramways, bus, Vélobleu, Auto Bleue doivent être plus denses, mieux coordonnés et complémentaires.

 

Le réseau urbain sera réorganisé afin de diriger les usagers des bus, desservant les secteurs collinaires, vers les lignes de tramway ou une ligne structurante d’autobus. De nouveaux parcs-relais, facilement accessibles et sécurisés, seront construits en complément des 5 parcs-relais existants (1 700 places) et ceux prévus pour la ligne Ouest<>Est (1500 places).